Doux comme du coton
2 juin 2018

Grâce à ma page Instagram, j'ai pu faire la découverte de nombreuses petites boutiques ( trop mignonnes), prônant des articles du quotidien zéro déchet. Ne voulant pas casser mon PEL pour m'offrir tous ces articles, j'ai préféré me concentrer (pour le moment) sur quelques-uns dont ceux de : Doux comme du coton !

 

Les motifs sont plus jolis les uns que les autres ( Oooh my god il est trop difficile de faire un choix entre du moutarde, du bleu des trop jolis petits animaux ( oui je vais avoir trente ans et alors ?), des p'tites fleurs... ( vous aussi vous avez de vrais problèmes dans la vie?).. ) . La qualité est super et tous les articles sont en coton biologique !!

 

Vous pouvez y trouver des produits zéro déchet pour la salle de bain, la cuisine, mais aussi pour les tout petits ! Bonne chance pour faire votre choix !

-Bonjour " Doux comme du coton", peux-tu te présenter rapidement ?

 


J'ai créé ma marque il y a deux ans mais je couds depuis des années. Pour moi au départ, je souhaitais remplacer les cotons jetables, mais les carrés démaquillants lavables que j'avais testés ne m'avaient pas convaincue. J'ai donc commencé à en coudre pour moi, et à les poster sur Instagram, où ils ont plu. Doux comme du coton est né grâce à mes abonnées finalement!

-"Doux comme du coton", le nom de ta marque est lié à l'utilisation unique de la plante ?

 


Oui, et je cherchais également un nom qui puisse représenter la douceur de mes cotons lavables que je réalise en velours de coton biologique; spécial peaux sensibles.

-Pourquoi du coton, dont l'utilisation est décriée à cause de sa culture intense, sa grosse consommation d'eau, pour sa croissance et l'utilisation de pesticides pour lutter contre ses parasites , et pas une autre fibre naturelle ?

 

Il y a une grosse différence entre le coton conventionnel et le coton biologique. Un t-shirt en coton biologique nécessite 91% d'eau en moins, car le coton bio est cultivé :


- sans pesticide (qui nécessite donc de l'eau pour les répandre)


- sans irrigation massive et systématique


- le label GOTS (seul vrai label bio textile existant) assure également le respect des conditions de travail des ouvriers dans une démarche de commerce équitable


- la teinture des textiles écologique, sans métaux lourds. Grâce à ce label toute la chaîne de fabrication du tissu est contrôlée.


J'ai donc fait le choix de n'utiliser que des tissus en coton biologique certifié GOTS. J'envisage toujours d'ajouter le lin et le chanvre à ma gamme de produits mais pour l'instant ce sont des matières textiles très chères, et on ne peut par réaliser d'éponge ou de velours avec ces fibres.

-Est-ce qu'il y a un "style" "Doux comme du coton"?

Pas vraiment, car c'est surtout le choix des matières les plus écologiques possibles mon principal critère, mais j'avoue être attirée par des motifs colorés et tendances :)

-D'où te vient l'inspiration et comment as-tu appris la couture ?

J'ai appris seule la couture, mais c'est ma grand-mère qui m'a beaucoup inspirée car c'est elle qui m'a appris à broder et à faire du point de croix quand j'étais petite. J'avais sans doute déjà les bases lorsque j'ai acheté ma première machine à coudre fin 2015.

-Pourquoi avoir ouvert une boutique sur le net ,et as-tu d'autres points de vente, ne nécessitant pas l'utilisation d'un ordinateur pour obtenir tes produits ?

C'était la continuité logique par rapport à mes débuts sur Instagram, il est beaucoup plus simple et rapide de se faire connaître via les réseaux sociaux que dans une boutique physique. De plus, cela me permet de travailler de chez moi et de gérer mon emploi du temps comme je le souhaite. J'ai cependant quelques points de vente principalement en région parisienne, pour favoriser le local, mais aussi en Bretagne d'où je suis originaire et où je me rends très régulièrement. La liste de mes points de vente sont sur mon compte Instagram, dans la story épinglée.

-Tu as récemment rédigé un bel article sur le "greenwashing textile", qu'est- ce- qui t'a incitée à prendre la parole sur le sujet ?

Cela faisait des années que je souhaitais écrire cet article, car il est le condensé de toutes les recherches que j'avais pu faire au moment où je souhaitais me confectionner des cotons lavables. Je cherchais les matières les plus écologiques possibles et je me suis rendue compte que certaines "vérités" ne l'étaient pas tant que ça et qu'on se faisait parfois avoir, tel que le bambou bio qui n'existe pas car ce n'est pas une fibre naturelle, ou la microfibre qui n'est en réalité pas du tout écologique puisque faite à partir de polyester, dérivée du pétrole... Cela permettra je l'espère à ceux et celles souhaitant s'intéresser au zéro-déchet, d'avoir les informations nécessaires pour faire les bons choix.

 

-Dans ton quotidien, as-tu la même éthique que les produits vendus sur ta boutique ?

Oui tout à fait, ma boutique n'est que l'extension d'une démarche écologique que j'ai entamée il y a plus de 5 ans. J'ai commencé par passer au naturel dans mes cosmétiques, suite à des problèmes de peau (d'où la recherche de douceur pour ma peau sensible). Le zéro-déchet et le minimalisme ont suivi petit à petit, pour s'étendre à toute la maison. Désormais, produits ménagers fait-maison, courses en vrac et locales, plus aucun accessoire maison jetable bien sûr, achats de vêtement de seconde main le plus possible, ou sinon je scrute les étiquettes lorsque j'achète neuf! Et mon quartier vient de s'équiper d'un composteur à partager, j'ai hâte de commencer à composter!

Merci encore à la créatrice de cette jolie boutique pour cette interview !

© 2018 by Graine & Regain                                                                                                                                                                                                   Logo Alexane REIBELL